Le défi des 30 jours – Jour 23 : monde de merde …

Ce soir, comme tous les jeudis, c’était VTT. Sous un ciel très mitigé, nous partions quand même histoire de nous décrasser pour la course de 50 kms qui se rapproche à grands pas … Un entrainement qui nous promettait d’être relativement banal … Mais alors pourquoi en parler ? Et bien parce qu’une rencontre devait nous faire voir cet entrainement d’un autre œil.

Naviguant au hasard le long des bordures de la ville, nous tombions finalement sur un camp abandonné. Oh non, nous n’étions pas surpris de la chose. Il existe en région parisienne une forte précarité, qui, exclue des centres villes est surtout visible en sa périphérie. On se doute bien que ces gens qui nous demandent la pièce doivent bien dormir quelque part et que ce n’est certainement pas dans un petit pavillon privé …

Ce qui choque, c’est la réalité des choses … On a tous croisé des sans abris dans la rue, sous un pont, dans le froid et la saleté … On a tous supporté dans le métro les horribles joueurs d’accordéons et corps de chasse … On a tous croisé un alcoolique en pleine colère dans la rue …

Mais là, on était devant leur maison, leur semblant de chez eux … dans leur intimité. Le camp semblait être abandonné. Tout de moins, c’est ce que j’espérais en secret. Pour autant, l’état déplorable des battisses en planche de bois et les déchets au sol n’en était pas garant …

Partagé entre l’envie de montrer pour condamner cette injustice sociale et la peur de tomber dans le voyeurisme, je sortais mon téléphone pour faire une photo. Mal à l’aise, je pris un cliché à la volée avec mon téléphone, que je rangeais aussitôt pour partir … Fuir cette horrible réalité.

Des enfants … Oui, dans cette ignoble réalité, des jouets d’enfants, ici et là, présagent de la présence d’enfants. Dans cet environnement inacceptable, des enfants grandissent, perdant leur innocence de par la dureté du monde … Insupportable …

Je ne mettrais pas de photo. Celle que j’ai prise n’est pas potable. Et si vous souhaitez confronter votre imaginaire à la réalité, vous irez vous même … Je ne souhaite pas tomber dans le voyeurisme. La légèreté générale de ce blog me fait craindre que j’y tombe trop facilement.

Par décence, je publierai un autre article avec le véritable sujet de mon défi du jour. Pour autant, je souhaitais condamner cette injustice, la pire d’entre tous. Celle contre laquelle on se demande toujours ce qu’on peut faire … Celle qui hante tous les pères de famille, espérant pouvoir protéger de celle ci leur famille … Celle que l’on cache pour l’oublier …

Monde de merde …

Advertisements

A propos UltraLord

29 ans, jeune papa, passionné de jeux de société, curieux du jeu en général et parfois de tout plein de trucs bizarres.
Cet article, publié dans Défi des 30 jours, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s