Le défi des 30 jours – Jour 28 : découvrir le style BD et le sexisme ordinaire vu par un chien …

Quoi, mais t’es un loose D … Ça veut rien dire le style BD … T’es vraiment qu’une grosse tanche … Hola mon ami, permets moi de te rappeler que tu es chez moi … Et puis d’abord, on dit : « ça ne veut rien dire » et pas « ça veut rien dire » … Il faut deux pâtes pour que ça tienne debout une négation … (oui, vous aussi vous l’oubliez toujours une fois sur deux ?) Bref …

Je ne connais pas du tout l’univers des BDs. J’ai bien lu des Tintin et des Lucky Luke quand j’étais petit, mais je me suis arrêté quand j’ai grandit. J’avais d’autres choses à faire tout simplement … même si je sais que c’est un univers très riche …

Et puis l’autre soir, je ne sais pas d’où c’est venu mais Delphine me demandait si je connaissais je ne sais pas qui … Je lui répondis que non et que j’aurai bien aimé qu’elle me prenne une BD à la bibliothèque, que je puisse jeter un œil … Elle me rapporta donc le lendemain Socrate, le demi-chien d’Héraclès, par Sfar & Blain.

Autant le dire maintenant, je n’aime pas du tout le graphisme mais alors pas du tout … Les goûts et les couleurs … Attention, pas que ce soit moche … mais j’y suis complètement insensible … Pour autant, j’avais la flemme de faire autre chose ce soir et puis c’est ce que j’avais prévu. Je terminais donc quand même la lecture de l’ouvrage.

Rapidement, je compris que le sujet de la BD était le sexisme ordinaire. Ça tombe bien, tout le monde en parle cet été depuis ce merveilleux article sur Tomb Raider dans Joystick … Grosso modo, une grosse bouse qui tâche et qui éclabousse … Voilà pour la pub, ça, c’est fait …

La BD aborde donc la vie de ce chien philosophe, admiratif devant son maître, en attente de le satisfaire … ne cherchant que le plaisir de son maître … la soumission … l’esclavagisme face aux attentes que l’on croit se porter sur nous … Bref, un véritable sujet de société qui fait en plus l’actualité …

Malheureusement, et c’est le format qui veut ça, le sujet est survolé. Difficile de rentrer dans une prose philosophique expliquant les tenants et les aboutissants du sexisme. En quoi la femme peut être en partie responsable d’attentes qu’elle croit voir mais qui ne lui sont pas demandée ? En quoi l’homme se repose sur l’histoire pour se complaire dans sa position de pacha ? Comment faire évoluer les choses ? Comment chacun des deux peut faire un pas pour s’éloigner de ce cliché vieux comme le monde ?

Plus habitué aux essais philosophiques qu’aux nouvelles, je n’y ai pas trouvé mon compte … Pour autant, la BD ne doit pas être mauvaise en soi … Le choix de celle-ci est d’ailleurs d’autant plus surprenant que Delphine a choisit dans son coin, sans que nous ayons parlé de ces sujets auparavant …

Toujours est-il que je reposais finalement la BD sur la table … Peut être me faudra t-il investir un peu plus pour vraiment apprécier ce média … Oh si, j’avais vraiment beaucoup apprécié Maus … qui retrace la vie d’une famille juive pendant la seconde guerre mondiale .. Non, vraiment, un monde très riche qui mériterait que je m’y intéresse un peu plus …

Publicités

A propos UltraLord

29 ans, jeune papa, passionné de jeux de société, curieux du jeu en général et parfois de tout plein de trucs bizarres.
Cet article, publié dans Défi des 30 jours, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le défi des 30 jours – Jour 28 : découvrir le style BD et le sexisme ordinaire vu par un chien …

  1. delphine dit :

    C’est noté 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s