Le #PnP du mois, level 1 : The Empire Engine

Cet article vient en complément de la chronique du Lord, épisode 1 chez Proxi-Jeux.

Pour notre premier #PrintAndPlay, c’est l’ami @court_jus qui s’est chargé de la sélection avec un petit jeu de cartes intitulé The Empire Engine par les éditions Good Little Games. Pourquoi ce jeu ? Tout simplement parce qu’il est ludiquement très intéressant et que sa fabrication est simplissime.

Il s’agit d’un jeu de 18 cartes (comme le sont tous les jeux portés par les éditions Good Little Games) qui vous demandera en plus quelques pions de ressources. Il se jouera de 2 à 4 joueurs en une 15aine de minutes. Mais intéressons nous surtout ici aux différentes techniques de réalisation.

Pour nos premiers pas, nous ne rentrerons pas en détail sur la partie d’impression. Idéalement, imprimez en couleur sur un papier un peu épais (160gr/m² par exemple). Mais pour mes tests, il s’agit ici d’impressions noir et blanc sur du papier ordinaire, à savoir 80gr/m².

Ce qui va nous intéresser aujourd’hui, ce sont les différentes options de découpage des cartes. Voici donc le matériel dont vous aurez besoin pour si vous souhaitez vous aussi faire le comparatif complet :

  • des paires de ciseaux
  • un massicot
  • un scalpel, sa règle et sa table de découpe

1_matérielCommencez par imprimer vos feuilles. Vous trouverez les fichiers originaux sur la page de The Empire Engine chez Good Little Games. Mais si vous préférez le français, partez plutôt des traductions réalisées par l’ami @court_jus.

Selon la méthode avec laquelle vous couperez vos cartes, vous pourrez avoir besoin de tracer des traits de découpe. Prenez donc un crayon à taille fine (un critérium est très bien pour cette opération) et marquez les traits de découpe.

2_traits de coupePour mes premières cartes, j’ai opté pour la petite paire de ciseau. Tout le monde en a et donc tout le monde peut le faire sans exception. C’est long. Il faut découper le contour de chacune des cartes une par une. Approximativement 3 minutes par page, soit 6 minutes de découpe, plus 2 de traits de découpe.

3_méthode 1 ciseauxLe résultat dépendra de votre patience. Vous pourrez obtenir un résultat correct en y consacrant plus de temps. Mais vous aurez difficilement des coupes impeccables.

Ainsi, pour aller plus vite, j’ai opté pour l’option grande paire de ciseaux. Quitte à avoir un résultat approximatif, autant qu’il soit rapide. bien évidemment, le gain de temps est immédiat. 2 minutes 10 par page, soit 4 minutes 20 plus 2 minutes de traits de découpe.

4_méthode 2 ciseauxEn revanche, qui dit gros ciseaux, dit grosse déception si vous faites un écart. Veuillez donc à modérer votre précipitation.

Autre alternative souvent plébiscitée, le massicot. Comme j’en avais entendu beaucoup de bien, un jour, je me suis lancé. Massicot format A4 de chez Fiskars. Autant dire qu’il n’y a rien à redire sur la qualité du matériel. D’autre part, les lames sont neuves. Bref, solution optimale.

5_méthode 3 massicotQui plus est, si vous alignez vos pages, vous pouvez découper à la volée. Pour mon test, j’ai néanmoins réalisé les cartes page par page. Et finalement, 2 minutes 10 par page aussi mais en seulement 8 coupes. Le même temps qu’avec une grosse paire de ciseau … en fait …

Décevant, mais j’aurai surtout pu réaliser 3 ou 4 jeux d’un coup. Bref, sur 2 pages, le gain n’est pas nécessairement énorme. A modérer dans la mesure où je ne suis pas un gros habitué de l’outil (mais pas manche non plus …).

6_méthode 3 massicotPar contre, grosse déception sur la qualité de la coupe. Les bords de mes cartes peluchent. Alors est-ce que je m’y suis pris comme un manche ? Est-ce qu’en fait mes lames ne sont pas complètement foutues ? Surprenant …

Toujours est-il qu’au final, à chaque fois que j’en suis venu au massicot, j’ai trouvé mieux autrement. Et le mieux autrement n’est autre que le scalpel accompagné de sa table de découpe et d’une bonne règle.

7_méthode 4 scalpelSans optimiser les coupes, 1 minute 30 par page, soit 3 minutes au total plus 2 pour les traits de découpe. Des coupes nettes, hyper nickel. Par contre, attention, un papier fin pourra s’échapper de sous la règle, vous laissant découper à la volée au mauvais endroit.

De même, à proscrire, les règles en aluminium qui ne résistent pas à votre scalpel. Une planche en bois pourra convenir pour quelques prototypes mais abimera rapidement vos lames. Et rapidement, ce sont les échardes que vous devrez affronter.

Pour autant, il existe encore mieux. Optimiser ses coupes. Pour cela, l’idée est simple : ne pas découper la page jusqu’au bout. Ainsi, comme pour le massicot, vous vous retrouverez à 8 coupes pour cette planche, sans avoir ici à superposer de feuilles.

8_méthode 5 scalpelMais comme j’en étais à mon 5ème prototype, et sans doute un peu trop impatient de finir, j’avais épuisé mes réserves de concentration. Résultat : 1 minute 45 par page (du à quelques coupes à refaire). J’aurai du normalement descendre encore un peu les temps de production.

9_méthode 5 scalpelAttention cependant, le scalpel est un outil à manier avec précaution. Il est aisé de se tailler un doigt (oserais-je même dire s’amputer d’un doigt ?). Et comme le dit si bien le proverbe, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.

Pour le comparatif complet, voici donc les 5 prototypes avec mes petites notes.

10_comparatifVous restera donc uniquement à protéger vos cartes. Les cartes en papier ont une durée de vie très réduite. Cependant, un lot de protection de carte de premier prix pourra suffire. Et pour assurer un minimum de rigidité, le plus simple est de sleever vos cartes avec d’autres cartes (Magic, jeu de poker, …).

Pour ce jeu, vous aurez aussi besoin de jeton de ressources. Il vous faudra alors 15 ressources de 3 types. Prenez ce qui vous vient en tête. @court_jus vous propose par exemple les petits éléments de plastiques qui indiquent la taille des vêtements sur les cintres.

Et pour terminer, parlons coût :

  • la paire de ciseaux de mamie : 0€
  • un cutter et des lames : 2€ (toujours moins cher qu’un scalpel)
  • un scalpel et quelques lames : 5€
  • une règle 40 cm : 5€
  • un tapi de découpe auto-cicatrisant : entre 10 et 15€
  • un massicot A4 de marque Fiskars : 35€

Et pour le petit plus que j’ai découvert en enregistrant … l’auteur Matthew Dunstan est aussi l’auteur de Relic Runner à paraître tout prochainement chez Days of Wonder. D’ailleurs, à titre personnel, je crois avoir une nette préférence pour The Empire Engine … mais je vous laisse maintenant vous faire votre avis …

Publicités

A propos UltraLord

29 ans, jeune papa, passionné de jeux de société, curieux du jeu en général et parfois de tout plein de trucs bizarres.
Cet article, publié dans Les chroniques du Lord, Prototypes, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le #PnP du mois, level 1 : The Empire Engine

  1. Stephane dit :

    Juste un mot, j’utilise un massicot pour découper, ça permet en effet de trancher bien droit et surtout plusieurs feuilles. Le mien (Dahle 508) ne peluche pas, fait tout bien, mais la règle est à 1 mm de la découpe réelle, ce qui rends l’ajustement « pifométrique ». Et récemment j’ai trouvé le moyen de le sortir de sa rainure et donc il marche moins bien… Donc instrument un chouilla capricieux. Pour les cartes il existe des arrondisseur d’angle par perforation, mais j’imagine que tu en parles après.

  2. matinciel dit :

    Il n’y avait déjà pas assez de jeux à tester… 🙂
    En tout cas celui-là donne bien envie.

    Une autre solution pourrait être les robots de découpe, mais bon ce n’est pas le même prix (silhouette cameo par exemple)

  3. Ping : Petit cours de découpe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s