FIMO : des petits coeurs, en veux-tu ? en voilà …

Pour ce premier tutoriel FIMO, commençons par simple mais utile. Vous n’auriez pas par hasard un Love Letter dans un coin, avec des petits cubes en bois rouge en guise de marqueur de points ? Pour un jeu qui s’appelle Love Letter, c’est un peu … dommage. Rémédions donc à cela en réalisant de petits coeurs.

 Et comme je suis sympa, je vous donne toutes les techniques que j’ai pu trouver. Comme ça, vous ferez ce qui vous inspire le plus.

Tout à la main

Vous n’avez pas le moindre outil ou n’osez pas utiliser le couteau à beurre de la maison ? Pas de souci, fauchez un couteau à la cafétéria … Ah non, on me dit que ça ne se fait pas. Bon, et bien, faites simplement avec vos doigts.

Comme toujours, on mallaxe la pâte pour faire une petite boule. Attention, qui dit petit coeur dit petite boule. On tasse un peu et puis on fait comme on peut. Et avec de la patience, on pourra arriver à quelque chose dans ce genre.

fimo_main

Ca plaît ou pas. Pour ma part, j’y vois plusieurs inconvénients. Le premier, la pâte prends les empreintes digitales. Personnellement, je ne suis pas fan même si certains apprécieront l’aspect texturé. La seconde est qu’il vous sera impossible de faire des pièces identiques.

Les emporte-pièces

Qui dit emporte-pièce dit pièces identiques. Le problème est de trouver un emporte pièce à la taille souhaitée. A moins d’avoir 5 minutes et une canette de soda sous la main et de suivre l’article de la réalisation de ses propres emporte-pièce.

Il vous faudra alors ensuite réaliser une tuile de FIMO parfaitement plate. J’espère alors que vous aurez noté le FIMO Tips : une tuile parfaitement plate. Votre tuile prête, vous pouvez poinconer avec votre emporte-pièce.

fimo_emporte_piece

Attention, il pourra arriver que la FIMO reste dans l’emporte-pièce. On utilisera le dos d’un crayon pour pousser délicatement la pâte. Et en cas de marques, n’hésitez pas à recommencer … Il est parfois plus simple de repartir à zéro que de tenter de récupérer une erreur.

fimo_emporte_piece_brut

Vous pouvez terminer par les finitions : découper proprement les bords, biseauter en appuyant une lame sur les angles et supprimer les marques éventuelles à l’aide d’un pinceau. Et voilà pour le résultat :

fimo_emporte_piece_2

Les moules

Concernant les moules, je triche un peu. Et oui, je n’en ai encore jamais utilisé. Le problème, c’est qu’il faut pile-poil le moule à la bonne taille. Et s’il existe des options pour faire vous même vos moules, ça attendra un peu car ça demande un certain travail : réalisation d’un modèle en plâtre pour ensuite faire un moule.

Mais si vous disposez d’un moule, la technique est simple. Saupoudrez votre moule de talc à l’aide d’un pinceau. Remplisez avec la quantité de FIMO nécessaire. Découpez le surplus à l’aide d’une lame adaptée. Démoulez.

Simple non ? Oui, du coup, ce n’est encore que de la théorie. Mais promis, nous ferons des moules avant la fin de la saison 2 … Enfin non, je ne promets rien … on essaiera, sauf si on trouve beaucoup mieux … 😉

La découpe à la volée

J’hésitais à me lancer dans la découpe à la volée. D’avance, on sait que les pièces ne seront pas identiques. Concernant la technique, c’est presque la même que celle des emporte-pièce une fois que vous aurez coupé votre forme.

Réalisez une tuile parfaitement plate puis dessinez la forme que vous souhaitez extraire. Une fois tracée à la surface, découpez là avec des outils adaptés. Si vous n’avez pas grand chose, au pire, un scalpel suffira amplement.

fimo_cutteur

Reprennez ensuite les conseils donnés pour la technique des emporte-pièce. Découpez les bords, réarrangez la forme afin de faire un coeur régulier, biseautez les angles. Bref, modeler comme vous le pouvez votre coeur pour faire quelque chose qui vous plaise.

Au final, vous obtiendrez des formes différentes mais c’est ce détail qui m’a rendu ces petits coeurs plus parlant.

fimo_cutteur_biseauté

Le boudin coupé en deux

Comme je voulais tester toutes les techniques que j’avais trouvé, je me devais de tenter cette technique. L’idée, c’est de réaliser un petit boudin et de le couper en diagonale. On obtient alors deux demi-coeur qu’il suffit ensuite de recoller après en avoir retourner un pour former un coeur. A regarder les explications, ça semblait plutôt une bonne idée.

fimo_boudin  fimo_boudin_coupé

Cependant, à l’execution, l’idée me semblait finalement moins pertinente. Les étapes pour recoller nécessitent de travailler la pâte et j’ai peur que le joint soit trop apparent ou trop fragile (s’il n’est pas suffisamment retravaillé).

fimo_boudin_collé

Conclusion

Voilà donc le panaché de mes créations. Certes, les résultats sont modestes et ne plaîront pas nécessairement à tout le monde. Cependant je n’ai utilisé qu’un quart de mon bloc de FIMO. Il m’en aura coûté donc un peu moins de 0€50.

love_letter

Concernant les techniques, je mettrais en balance les emporte-pièce et la découpe à la volée. La première vous assurera une production rapide mais uniforme quand la seconde vous permettra d’exprimer l’unicité de l’amour …

J’en profite aussi pour remercier à nouveau mon sponsor Créavéa et vous invite à aller faire un tour dans son rayon FIMO si vous deviez vous lancer 😉

Publicités

A propos UltraLord

29 ans, jeune papa, passionné de jeux de société, curieux du jeu en général et parfois de tout plein de trucs bizarres.
Cet article, publié dans Tutoriel, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour FIMO : des petits coeurs, en veux-tu ? en voilà …

  1. YeN dit :

    Article très sympa, tu devrais tester « l’instant mold », une pâte pour faire des petits moules qui a pour grand avantage d’être réutilisable (se ramollit à l’eau chaud cf vidéo). Perso je l’utilise pour la figurine lorsque je veux dupliquer des pièces.

    • UltraLord dit :

      Oui, j’ai un petit stock de pâte Oyumaru à tester, mais je n’ai pas eu le temps de faire mes moulages pour l’article. Du coup, ce sera pour un prochain article 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s